Parlons-maladie.fr » Blog sante » Syndrome de Lacomme : définition et explication.

Syndrome de Lacomme : définition et explication.

Le syndrome de lacomme, est-ce que j’en suis victime ? Est-ce grave ? Nous allons vous expliquer ce qu’est le syndrome de lacomme simplement. Le syndrome de lacomme est considéré comme un trouble mineur de la grossesse qui se manifeste généralement en fin de grossesse.

Quels sont les effets du syndrome de Lacomme ?

Le syndrome de lacomme a pour effet :

  • Distorsion des articulations sacroiliaque
  • Atteinte des ligaments
  • Atteinte des tendons

Ces effets provoquent bien entendu une douleur significative. Attention cependant car cette douleur peut s’apparenter à celle provoquée lors d’un accouchement prématuré ou même d’une fausse couche, attention donc de ne pas confondre les deux.

Les douleurs provoquées par le syndrome de lacomme interviennent en-dessous du nombril sur les côtés, c’est pourquoi elles peuvent aisément se confondre avec des douleurs de fausse couche ou d’accouchement prématuré. Certaines femmes ressentent la douleur jusqu’au périnée et/ou les fesses.

Si vous avez des douleurs à ce niveau, pensez à consulter un médecin afin d’écarter toutes autres causes éventuelles de vos douleurs comme une sciatique, une pubalgie, une colique néphrétique, une spondylartrite ankylosante et d’autres.

Traitement pour le syndrome de Lacomme.

Encore une fois, le syndrome de lacomme est sans danger pour la maman mais également pour l’enfant donc pas de panique. Cependant, aucun traitement n’est aujourd’hui connu pour lutter contres ces affreuses douleurs. Alors que faire ? Dois-je juste prendre mon mal en patience ? Et bien non ! Il n’est jamais très joyeux de ressentir continuellement des douleurs alors sachez que vous n’êtes pas obligé de les encaisser en serrant des dents. De plus, le syndrome de lacomme, bien qu’il soit sans risque pour la santé, peut devenir rapidement handicapant. En effet, certaines femmes ne peuvent plus se déplacer et ne peuvent plus rester dans une position précise. Le syndrome de lacomme peut aller jusqu’à vous faire perdre le sommeil, situation compliquée quand on est enceinte, fatigué, et que l’on a besoin de bonnes nuits de sommeil pour se ressourcer avant une nouvelle journée.

Le médecin peut vous aider à combattre cette douleur en vous prescrivant plusieurs choses. Parmi celles-ci, nous pouvons citer du paracétamol, du magnésium ou encore de la vitamine B ainsi que beaucoup de repos et un minimum d’efforts. Attention cependant, ne prenez pas des médicaments de votre propre chef ! La douleur peut venir d’un autre syndrome ou d’une autre raison alors consultez toujours un médecin afin qu’il vous prescrive le traitement approprié.

Vous pouvez également prévenir le syndrome de lacomme en vous rendant aux différentes préparations à la naissance en piscine, l’eau a des effets bénéfiques sur les articulations. Vous pouvez également continuer ou vous mettre au yoga et pourquoi pas aller voir ostéopathe pour un petit bilan durant votre grossesse.

D'autres conseils

0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...