Ascenseur Handicapé : quelles sont les possibilités dans une maison individuelle ?

Parlons-maladie.fr » Santé au quotidien » Ascenseur Handicapé : quelles sont les possibilités dans une maison individuelle ?

Les personnes à mobilité réduite se retrouvent très souvent embarrassées lors de leurs déplacements. Pour éviter ce problème, l’une des solutions qui s’offrent à vous est l’installation d’un ascenseur handicapé chez vous. En tenant compte des règles et des normes en vigueur, voici les différentes possibilités pour une maison individuelle.

Pourquoi avoir un ascenseur handicapé chez vous ?

L’installation d’un ascenseur pour personnes handicapées dans votre maison individuelle présente de nombreux avantages. Pour commencer, ce dispositif permet aux personnes à mobilité réduite de se déplacer facilement et en toute sécurité. Celles-ci deviennent autonomes et libres de vaquer à leurs occupations. Il faut également noter que l’ascenseur pour les personnes handicapées garanties confort à tous ceux qui l’utilisent.

L’ascenseur handicapé ou ascenseur privatif peut être installé à l’intérieur de la maison ou à l’extérieur suivant vos besoins et contraintes.

Quels sont les types d’ascenseurs handicapés ?

Les ascenseurs handicapés pour maisons individuelles peuvent être en gaine maçonnée ou en autoportant. Il peut être hydraulique ou électrique. Les ascenseurs en gaine maçonnée sont les plus utilisés en raison de leur discrétion. Ce type d’ascenseur privatif est relié à une gaine. Moins chers et plus rapides à installer, les ascenseurs en gaine maçonnée sont cependant moins esthétiques.

Plus onéreux, les ascenseurs en autoportant ont pour support des pylônes autoporteurs. En l’absence de pylônes, ces ascenseurs peuvent très bien fonctionner avec un système fait de câbles, poulies, contrepoids ou un dispositif hydraulique. L’installation de ce type d’ascenseurs prend beaucoup plus de temps. Par souci de design, les ascenseurs autoportants sont couverts de verre offrant une superbe vue sur la maison ou fermés. Dans l’un comme l’autre des cas, ils restent assez sophistiqués.

Comment faire son choix ?

Le choix d’un ascenseur handicapé pour votre maison individuelle doit prendre en compte plusieurs paramètres. Voici, entre autres les facteurs sur lesquels vous pouvez vous baser pour faire un choix adapté à vos besoins.

  • La surface disponible.
  • Le poids de l’appareil et la charge supportée par le palier.
  • Le nombre d’étages concernés.
  • La technologie de l’ascenseur.
  • Les éléments constructifs.
  • Les règles de sécurité à respecter.
  • La vitesse de l’appareil.

Il est alors recommandé de faire appel à un professionnel suffisamment aguerri, reconnu et doté d’une assurance de responsabilité civile professionnelle. Celui-ci est le seul habilité à vous suggérer les différentes possibilités. Par ailleurs, il faut noter que l’ascenseur en autoportant ne devrait être une option qu’au cas où l’ascenseur en gaine ne peut être installé, faute d’espace ou de mur porteur.ascenseur handicape

La réglementation des ascenseurs

Le taux d’accidents graves d’ascenseurs est très faible. Néanmoins, le respect scrupuleux de cette réglementation ne vous sera que bénéfique. Pour commencer, la maintenance de votre ascenseur est obligatoire de même qu’un contrôle technique quinquennal. Aussi, les vieux ascenseurs handicapés doivent être mis aux normes actuelles. Le non-respect de cette réglementation peut être sanctionné par une contravention de troisième classe ou engager votre responsabilité pénale et civile lorsque survient un accident.

Pour une installation neuve, votre ascenseur handicapé doit avant tout bénéficier du sceau CE (Conformité Européenne). Vous êtes tenu de souscrire à un contrat d’entretien d’une durée minimale d’une année.

Il est possible d’installer un ascenseur pour handicapé

Ce spécialiste devra réaliser un audit de votre logement, votre local ou encore votre logement. En effet, ce n’est pas un équipement réservé aux professionnels, car les particuliers peuvent aussi adopter cet ascenseur. Il permet alors de combler les lacunes de cette habitation surtout si vous ne pouvez pas utiliser des escaliers. Sur le site https://etnafrance.com/info-etna/reglementation-ascenseur-handicape/, vous aurez l’occasion de contacter un professionnel.

  • Il effectuera une première visite pour identifier les forces et les faiblesses du local notamment pour savoir si l’installation est possible.
  • En fonction du résultat, vous pourrez ou non envisager l’installation d’un ascenseur pour handicapé, il faudra peut-être quelques aménagements.
  • Ce spécialiste connaît parfaitement ce secteur puisqu’il dispose d’une solide expérience acquise au cours des trois dernières années.
  • L’installation d’un tel ascenseur notamment pour un commerce est indispensable, cela permet de respecter toutes les normes en vigueur.

Avec un ascenseur de cette qualité, les clients et les visiteurs pourront gagner en mobilité et ils auront alors un espace confortable. En effet, les portes proposent 80 cm au minimum, cela permet d’utiliser sans aucune difficulté le fauteuil roulant. Certaines personnes peuvent aussi utiliser cet ascenseur si elles ont une poussette ou des béquilles.