Comment détecter une grossesse sous un stérilet hormonal ?

Parlons-maladie.fr » Grossesse » Comment détecter une grossesse sous un stérilet hormonal ?

Tomber enceinte sous un DIU hormonal, c’est tout à fait possible. Cependant, ce type de contraception possède un indice de Pearl à 0,2 %. Le risque de grossesse reste donc très faible : environ 1 femme sur 500. La question qui se pose alors est de savoir comment détecter une grossesse sous un stérilet hormonal.

Comment détecter une grossesse sous un stérilet hormonal ?

Les symptômes de la grossesse sous DIU sont les mêmes que chez une femme qui n’en a pas. En d’autres termes, pour détecter une grossesse sous un stérilet hormonal, il faut faire attention aux signes normaux d’une gestation.

L’absence des règles étant courante avec un DIU hormonal, il faut plutôt s’attarder sur les autres symptômes sympathiques de la grossesse. Il s’agit entre autres :

  • des nausées,
  • d’une gêne abdominale
  • et d’une prise de volume de la poitrine.

Si vous soupçonnez une grossesse malgré votre stérilet hormonal, le premier réflexe doit être de réaliser un test de grossesse. Commencez par un test d’urine et confirmez ensuite le résultat par une prise de sang. S’il est confirmé que vous êtes bel et bien enceinte, prenez rendez-vous au plus tôt avec votre gynécologue pour une échographie.

Comment fonctionne un stérilet hormonal ?

Un DIU hormonal contient une hormone de progestérone : le Lévonorgestrel. Libéré à faible dose et de façon continue dans le corps, ce dernier va provoquer un épaississement des sécrétions du col de l’utérus. Il devient alors impossible pour les spermatozoïdes de passer pour aller féconder l’ovule.

Grâce à son hormone progestative, le stérilet hormonal joue également le rôle de régulateur de cycle menstruel. Par conséquent, une femme qui porte ce type de DIU peut voir son cycle se régulariser. Cependant, dans quelques cas, on pourra noter une absence totale des règles.

L’aménorrhée est l’une des raisons pour laquelle détecter une grossesse sous un stérilet hormonal est assez difficile. En effet, l’absence des règles sous ce type de DIU n’est pas systématiquement assimilée à une grossesse.

Tomber enceinte sous DIU hormonal : quels sont les risques ?

Lorsque l’on en arrive à détecter une grossesse sous un stérilet hormonal, il est normal de se poser quelques questions. Est-ce une grossesse à risque ? Faut-il oui ou non retirer le stérilet ?

Selon certains préjugés, les grossesses sous DIU ont de grandes chances d’être extra-utérines. Heureusement, il ne s’agit que de préjugés. Selon les professionnels, le risque de développer une GEU avec un DIU est de 1 sur 7 contre 1 sur 20 pour une grossesse sans stérilet.

Toutefois, il faut admettre que la proportion de GEU avec un DIU est beaucoup plus élevée. C’est pourquoi il est important de consulter immédiatement son gynécologue si l’on soupçonne une gestation. Ce dernier se chargera de détecter grâce à une échographie s’il y a bien une grossesse sous le stérilet hormonal. Si oui, il vérifiera la position de l’embryon pour se rassurer qu’il s’agit bien d’une grossesse intra-utérine.

Une grossesse sous stérilet hormonal doit être surveillée de près. Les risques de fausse couche sont, en effet, plutôt élevés. Il en est de même pour les accouchements prématurés.

Que faire en cas de grossesse sous DUI hormonal ?

La démarche à suivre après avoir détecté une grossesse sous un stérilet hormonal dépend largement du stade de la gestation au moment de sa découverte.

En d’autres termes, si vous vous apercevez assez tôt que vous êtes enceinte, il est recommandé de faire retirer son stérilet. Certes, cette manipulation délicate de l’utérus augmente considérablement le risque de fausse couche, mais garder son DIU est encore plus risqué pour le fœtus.

Par contre, si vous ne découvrez votre grossesse qu’à un stade très avancé, il sera presque impossible de retirer le stérilet hormonal. En effet, en prenant du volume, l’utérus absorbe le DIU et son fil devient inaccessible. Dans ce cas, le DIU ne sera extrait qu’au moment de l’accouchement puisqu’il se retrouvera logé au fond du placenta.

Faites donc attention si vous vous faites placer un stérilet hormonal, car les risques de tomber enceintes seront réduits, mais ne seront pas nuls.