Vaginite : En quoi peut-elle être due ? Quel traitement peut-on faire ? Quels peuvent être les risques ?

La vaginite est une affection souvent bénigne, qui peut atteindre toutes les femmes de tout âge. Elle est aussi assez fréquente chez les nouveau-nées. Elle se manifeste par l'inflammation de la vulve ou du vagin. En dehors de ces signes, la démangeaison sur la partie génitale et l'écoulement anormal des sécrétions vaginales peuvent aussi la définir.
Cette infection vaginale est souvent due à un déséquilibre hormonal, ou une perturbation de la dose des composants de la flore vaginale. Cette dernière étant composée de plusieurs bactéries, elle reste assez sensible aux agents externes ou aux divers changements hormonaux. Ainsi, le taux élevé d'œstrogène de la mère avant l'accouchement provoque la vaginite chez la nouveau-née.

Il existe trois types de vaginite : la vaginite infectieuse, la vaginite atrophique et la vaginite d'irritation. Ledit déséquilibre de la flore vaginale est la cause du premier type. Le second est généralement dû à la ménopause, et le dernier type est le résultat des réactions aux différents corps étrangers, des allergies aux tissus de sous-vêtements ou des divers produits de soin intime.

On entend souvent parler de mycose ou de candidose. Elles se traduisent à la prolifération anormale des bactéries responsables, qui sont déjà contenues dans la flore vaginale.

Quel que soit le type de vaginite, la patiente peut dégager une odeur vaginale nauséabonde, peut présenter des démangeaisons vaginales provoquant une importante irritation vaginal.

Il s'avère que le risque de maladie sexuellement transmissible est élevé chez une personne atteinte de la vaginite. En effet, cette maladie ne figure pas dans la liste des IST

Vaginite

Vaginite, comment réagir ?

Comme avec toutes les maladies, il existe des préventions à la vaginite. La bonne hygiène en est une. Mais il faudrait savoir bien choisir le soin intime adapté à la caractéristique de la flore vaginale.

Aussi, les méthodes contraceptives peuvent ramener au déséquilibre hormonal ou du milieu vaginal.

Par ailleurs, le choix des tissus de sous-vêtements est très important pour éviter les réactions allergiques.

On peut également prévenir cette anomalie du milieu vaginal avec une bonne lubrification pendant les rapports sexuels.

La vaginite est facile à soigner. Il faut tuer les bactéries avec des antibiotiques, et adopter une bonne hygiène et une mode de vie saine.